Meier Tobler

L'expérience au plus haut niveau

Stade, hôtel ou centre commercial: Nous serons votre partenaire compétent, même pour les plus grands projets.

Depuis que la liaison en téléphérique Hörnli-Urdenfürggli existe, le domaine de sports d’hiver Arosa-Lenzerheide figure parmi les 10 meilleurs domaines skiables de Suisse. Avec le portail d’accès de Churwalden inauguré fin 2015, un nouveau projet-phare a pu être réalisé dans la région. Pour la station de la vallée, Tobler a fourni une pompe à chaleur puissante ainsi que divers composants de technique du bâtiment. technique du bâtiment.ch est allé faire un petit tour sur place.

 
 

20 minutes à peine après avoir quitté l’autoroute à Coire, nous atteignons Churwalden, notre lieu de destination. Il y a plus de cent ans, ce lieu constituait déjà l’un des premiers centres d’attraction pour les touristes venus de l’étranger. Des Anglais aisés venaient ici, en ce lieu romantique, pour se reposer et profiter des bienfaits de l’air des montagnes. Ce n’est que plus tard que les destinations de sports d’hiver connues aujourd’hui, telles que Davos ou Arosa, ont fait leur apparition dans les Alpes grisonnes. Depuis décembre 2015, Churwalden est redevenue une destination de sports d’hiver de premier choix et cela, pour une bonne raison: le nouveau portail d’accès de Churwalden représente pour beaucoup d’excursionnistes le point de départ idéal pour rejoindre, de façon simple et rapide, les 225 kilomètres de pistes de ski du domaine skiable d’Arosa Lenzerheide.

Chauffer des locaux où le froid doit régner, ce n'est pas une mince affaire! Tobler a trouvé la solution sur ce qui a été le plus grand chantier de Suisse.

 
 
 

Nous nous trouvons à un étage élevé de l’aile affectée à la logistique des produits frais de la nouvelle plaque tournante Coop à Schafisheim, dont nous ne retrouverions jamais la sortie sans l’aide de l’aimable représentant de Coop. Le centre logistique est né du regroupement des unités boulangeries, produits surgelés et d’une centrale de distribution. Le bâtiment repose sur 282 piliers de béton. Il a fallu excaver autant de terre pour le construire que pour 2000 maisons individuelles. 1900 personnes fourmillent dans ses catacombes ou filent entre les travées sur des engins de manutention. Ce complexe de tous les superlatifs a coûté 600 millions de francs. «Initialement», ajoute le représentant de Coop dans son charmant dialecte viennois et avec un petit sourire. On a rempli 480 classeurs fédéraux de milliers de plans. Certains d’entre eux concernaient la ventilation. Là où il était question de chauffage, c’est Tobler qui a assuré le leadership.

A proximaté immédiate de la gare, la Grosspeter Tower sera la quatrième plus haute tour de Bâle. L'enveloppe du bâtiment se démarque non seulement par sa forme, mais aussi par sa structure.

 
 
 

22 étages, 78 mètres de haut, plus de 11 500 m2 de bureaux et un hôtel de 5500 m2: la Grosspeter Tower impressionne rien que par ses chiffres. Le nouveau symbole de la ville de Bâle s’est d’ailleurs déjà vu décerner une médaille d’or, qui prouve que même une construction de cette envergure peut être durable. Le bâtiment a obtenu la certification or du label LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) pour sa conception respectueuse de l’environnement, économe en ressources et durable. Si la Grosspeter Tower affiche «zéro émission », elle le doit avant tout à son enveloppe de bâtiment: sa façade est constituée de 6000 m2 de panneaux solaires. Grâce à leur production de 400 000 kilowattheures par an, ils couvrent les besoins électriques de base du bâtiment. Il s’agit du premier gratteciel de Suisse intégrant une centrale photovoltaïque, comme tient à le souligner Thomas Kraft, représentant du maître d’ouvrage PSP. La structure des panneaux solaires confère à la façade sombre un motif unique: «Elle a l’apparence d’un élégant costume rayé», indique l’homme en costume rayé.

Les panneaux solaires thermiques FKS-2 de Bosch/Junkers sont réputés pour leur performance hors pair. Mais pour que les résidents du complexe de Lausanne et les clients du Modern Times Hotel de Vevey puissent apprécier au quotidien le confort suprême de l’eau chaude, il a fallu la collaboration engagée entre les spécialistes de Tobler et les partenaires régionaux.

 
 
 

Quelques mètres derrière l’imposant bâtiment de l’École des Métiers de Lausanne se dresse le grand complexe flambant neuf, destination de notre voyage. Nous y croisons Roger Waeber, directeur du Centre régional de Crissier aux côtés d’Antonio Della Polla, Responsable régional des ventes, et de Denis Sunthorn, expert en énergie solaire thermique chez Tobler Crissier. L’équipe Tobler conduit actuellement des entretiens avec Pierre-Henri Vulliens, ingénieur au sein du bureau Fluides Concepts, ainsi qu’avec Julien Milliquet, installateur dans l’entreprise romande d’installations sanitaires Milliquet SA. Puis c’est le tour d’Antonio Della Polla, collaborateur du service externe et Conseiller en systèmes chez Tobler Crissier, de nous exposer dans ses grands traits le projet dont il a la charge de l’exécution. «La planification a débuté en 2011. Le bâtiment a été réalisé en 2014 par l’entreprise générale Pragma Partner et les architectes Bakker et Blanc pour le compte du maître d’ouvrage Realstone. Au total, 367 logements sont proposés à la location.»

Pour que les 14 nouveaux immeubles collectifs de la résidence Beundenpark puissent utiliser le réseau thermique régional de Lyss avec un maximum d’efficacité, chaque groupe de bâtiments dispose d’une sous-station pour chauffage urbain qui transfère la chaleur aux sous-stations des bâtiments. Toutes les stations et les autres composants de technique du bâtiment utilisés dans ce grand projet ont été fournis par Tobler.

 
 
 

Lorsque nous arrivons au Beundenpark en compagnie de Roger Hofstetter, conseiller en systèmes chez Tobler, et de Hans Murri, directeur de Murri + Gilomen AG, nous réalisons rapidement les formes prises entretemps par le projet de  onstruction initié il y a deux ans. L’ensemble des 14 immeubles collectifs composés chacun de 8 à 14  ppartements sont réalisés et certains des bâtiments sont déjà habités. Hans Murri nous informe avec satisfaction que les autres bâtiments seront occupés progressivement dans les prochains mois. Actuellement, la résidence est encore chauffée par la centrale d’énergie commune grâce à une chaudière à gaz. Mais bientôt elle tirera son énergie du réseau thermique «Wärme Lyss Nord». Trois chaudières y produisent 1 million de kWh chacune à partir d’une source d’énergie alternative quelque peu inhabituelle. Les déchets d’abattage de la coopérative des bouchers de Suisse centrale sont brûlés dans l’incinérateur local muni d’un filtre, après prélèvement de substances encore utilisables – par exemple pour l’industrie cosmétique.

Si chacune de ces quatre salles de bains possède son propre charme grâce à des détails architecturaux sur mesure, leur  onception répond à un fil rouge commun. Keramikland a pu pleinement exprimer ses talents dans cette réalisation qui concilie individualité, élégance et hautes exigences de fonctionnalité.

 
 
 

Un bassin de 70 mètres, une vue à couper le souffle sur le mont Calanda et quatre salles de bains conçues selon le même esprit. Ce bassin, à mi-chemin entre étang de natation et piscine classique, dont l’eau est traitée sans chlore, relie deux édifices bâtis à flanc de colline sur les hauteurs de Coire. L’un d’eux se distingue par une vraie originalité: la chambre d’enfant située au sous-sol a une fenêtre qui donne directement sur le bassin tout en jouissant de la lumière du jour. Mais, reconnaissons- le, la vue depuis la salle de bain principale est encore bien plus spectaculaire. Située à l’étage supérieur avec la chambre parentale, elle offre aux maîtres de maison une vue imprenable sur les montagnes grisonnes. L’effet est particulièrement saisissant depuis la grande baignoire îlot en céramique à fibre de verre éclairée par en-dessous avec des lampes à LED. Le très long plan vasque a été fabriqué sur mesure en composite minéral tandis que toutes les robinetteries en inox mat sont signées CEA Design, comme dans les autres salles de bains d’ailleurs. La douche séduit elle aussi par ses proportions: elle est accessible des deux côtés et une vitre se dresse du sol au plafond pour parer à toute projection d’eau.

Un hôtel design, des logements, un cinéma, des bureaux, des restaurants et des commerces de détail sont entre autres en construction sur le lot H de l’Europaallee. Grâce à leur montage rapide et à leur polyvalence, le choix s’est porté sur les tuyaux et raccords SudoPress de VSH fournis par Tobler.

 
 

L’activité est intense à l’angle de la Langstrasse et de la Lagerstrasse en cette froide journée de février. À notre arrivée, un large conteneur au crochet d’une grue passe devant nous. Des collaborateurs de Priora SA, l’entrepreneur général, nous font signe de nous écarter. Voilà Gregorio Andracchio, conseiller système chez Tobler, qui vient à notre rencontre. Mariage de l’ancien et du nouveau à Zurich Le lot H est la cinquième étape sur huit du nouveau quartier Europaallee qui sort de terre à Zurich (voir l’encadré). La première pierre de ce complexe qui doit être livré en 2017 a été posée en janvier 2015. La construction principale est composée de deux hautes tours. L’une accueillera 40 logements sur 4600 m2 et l’autre des bureaux modernes. Le centre culturel Kosmos réunissant un complexe de six salles de cinéma, un restaurant, une salle de conférences et de fêtes ainsi qu’une librairie doit s’installer dans le socle du bâtiment. Le groupe d’écoles privées Juventus prendra également ses quartiers dans ces murs. Situé directement à l’angle de la Langstrasse et de la Lagerstrasse, le nouvel hôtel design 25hours comptant 170 chambres constitue à la fois l’extrémité de l’Europaallee et le trait d’union avec le quartier Langstrasse.

Urbahn Areal Schaffhouse – un projet de construction pionnier

VUne quinzaine d’années se sont écoulées entre la vision et la mise en oeuvre du projet de construction Urbahn Areal. Mais la patience a fini par payer. En effet, un quartier vivant est né à seulement cinq minutes à pied de la vieille ville. Il offre aux habitants, clients des hôtels, voyageurs et passants quarante-sept appartements, 10 000 m2 de surfaces de bureau, d’artisanat et de vente au détail, un spa asiatique, un hôtel de congrès et le plus grand garage souterrain de la ville.

Dans les deux entretiens ci-dessous vous apprendrez pourquoi l’Urbahn Areal est une vitrine de la densification urbaine.

Dans l’entrepôt des substances dangereuses du logisticien en produits pharmaceutiques Alloga SA, 380 têtes d’extinction automatiques garantissent une exploitation à l’abri du feu. Grâce au système de sertissage novateur XPress de VSH, cette installation a pu être réalisée de manière particulièrement rapide et économique, et ce en dépit des exigences élevées.

Nous nous rendons aujourd’hui chez Alloga SA à Burgdorf. Cette bourgade, dans laquelle l’éminent pédagogue suisse Johann Pestalozzi a entre autres établi dès 1798 la première école primaire dans l’enceinte du château, est célèbre pour son important centre de formation suprarégional. Mais pas seulement. Elle dispose également d’un impressionnant parc industriel hébergeant de prestigieuses entreprises suisses du secteur pharma et médical. Nous avons rendez-vous chez Alloga SA, une entreprise du groupe Galenica réputée sur le marché suisse de la santé pour ses solutions logistiques intégrales (prewholesale).

Depuis quelques mois, une chaudière à gaz murale Junkers CerapurMaxx et dix-huit capteurs solaires oeuvrent de concert dans l’immeuble locatif du chemin des Libellules. Leur mission: garantir une meilleure efficacité énergétique, un meilleur confort et un fonctionnement économique du chauffage. La rédaction de technique du bâtiment.ch a voulu en savoir plus.

Amesure que nous nous approchons de notre destination, nous révisons nos connaissances de la région: les nouvelles constructions montrent bien que le site de Lyss s’est depuis peu hissé au rang de centre régional «urbanisant». Plus l’on se rapproche du centre historique, plus il saute aux yeux que cette petite ville a néanmoins su conserver son caractère «bucoliquement seelandais». Les efforts consentis pour conférer à cette bourgade une dynamique économique conforme aux principes du développement durable ont payé: en 2 000, Lyss s’est vu décerner le label «Cité de l’énergie». Autre exemple plus récent de l’engagement des autorités en matière de développement durable: un centre d’incinération qui, par la combustion de déchets organiques, produit trois énormes millions de kilowattheures, et comble ainsi les besoins énergétiques de l’industrie locale.

Nouveau réseau de chaleur dans le gymnase de Burier

Depuis août 2013, six conduites CALPEX de l’entreprise Brugg Rohrsystem AG permettent d’alimenter tous les bâtiments du gymnase de la Tour-de-Peilz (Vaud) en eau sanitaire et en chaleur. Le remplacement des anciennes conduites métalliques s’avère dès lors doublement avantageux: d’une part, le réseau de chauffage local utilise aujourd’hui nettement moins d’énergie, et d’autre part, les frais de maintenance et d’entretien se limitent désormais à trois fois rien. La rédaction de technique du bâtiment.ch a assisté à la pose de ces conduites.

Dans le cadre des logements de remplacement construits au  «Langhagweg» à Albisrieden, les trois immeubles Minergie de 60 mètres de long ont été équipés de neuf installations solaires à haute efficacité thermique. Ici un compte-rendu sur le confort d’habitation durable, la technique de pointe en matière d’accumulation de chaleur et le savoir-faire en termes de systèmes signé Tobler.

Fin de l’été à Albisrieden. Une partie de la ville de Zurich qui fonctionne depuis toujours selon sa propre logique. Le petit quartier situé entre Sackzelg, Langhagweg et Fellenbergstrasse ne fait pas exception. L’on passe ici aussi sans transition du charme villageois à la désinvolture de la grande ville. Tandis qu’une fontaine de 1932 aux lignes très artistiques, faisant face à la boucherie, la boulangerie et l’église, coule sans discontinuer, nous admirons la haute technologie solaire sur le toit du nouvel immeuble Minergie et profitons de la vue imprenable sur les toits baignés de soleil de Zurich.

News

Informations sur les tendances de la technique du bâtiment, les dernières évolutions de la branche et nos produits. Abonnez-vous sans attendre.

Construction neuve

Une construction neuve offre l’opportunité de tout faire comme il faut dès le départ en matière d’énergie. La planification selon le standard Minergie apporte de l’aide.

Plus

Conseil systèmes

Dans l’activité systèmes, nous proposons à nos partenaires professionnels des conseils compétents et les produits adaptés à des projets complexes.

Plus

Conseil en construction

Nouvelle construction ou modernisation: Chez nous, vous découvrez tout ce que vous avez besoin de savoir en matière de technique de bâtiment.

Plus